Republique Centrafricaine – Déc. 2013- Juillet 2014
Created: 22/04/2016 +

Overview

La RCA connait une situation d’urgence depuis les 5-6 décembre 2013.

La crise, de dimension régionale, a débuté en décembre 2012 lorsque la Séléka, une coalition armée menée par des groupes majoritairement musulmans du NordEst du pays, a entamé une campagne aboutissant à un coup d’Etat le 24 mars 2013. L’incapacité du nouveau pouvoir à rétablir la sécurité dans le pays ont progressivement fait sombrer la RCA dans le chaos.

 À l’automne 2013, en réponse aux violences armées perpétrées par des éléments Séléka contre la population majoritairement chrétienne, des groupes d’autodéfense – les anti-Balaka – se forment.

En décembre 2013, sur mandat des Nations Unies, la mission interafricaine de maintien de la paix MISCA se déploie ainsi que l’opération française SANGARIS. L’intensification des combats entre ex-Séléka et anti-Balaka et la détérioration complète de la situation aboutissent en janvier 2014 à la démission du président Michel Djotodia et à la nomination d’un gouvernement de transition.

Le 10 avril 2014, le Conseil de Sécurité des Nations Unies vote le déploiement de la mission de maintien de la paix MINUSCA devant remplacer SANGARIS et la MISCA en septembre 2014.