Ebola en Afrique de l'Ouest. Guinée : réticence face à la réponse humanitaire contre Ebola
Created: 14/04/2016 +

Overview

Au 19 avril, 3 151 cas confirmés d'Ebola avaient été signalés en Guinée, et 2 358 personnes avaient succombé à la maladie (OMS, 20/04/2015). Une certaine réticence visà-vis la réponse humanitaire contre Ebola a été constatée. Des incidents violents ont éclaté dans certaines régions, ce qui a entravé l'acheminement de l'aide et l'accès du personnel humanitaire aux communautés. Des agents humanitaires ont parfois été contraints d'interrompre leurs activités à cause de problèmes d'insécurité. Des cas de réticence ont également été recensés au Libéria et en Sierra Leone, mais c'est en Guinée que l'opposition était la plus forte et la plus virulente.  

Un ensemble complexe de facteurs sous-jacents a été identifié. Un certain nombre de facteurs, qui existaient déjà avant la flambée de l'épidémie, ont été aggravés. D'autres facteurs sont apparus en raison de la nature de l'épidémie et suite aux interventions mises en œuvre. Le présent rapport vise à analyser le niveau de réticence de la population à l'égard de la réponse humanitaire contre Ebola en Guinée en dressant un bilan de la situation actuelle et future en fonction de l'évolution de l'épidémie, et en étudiant les facteurs sous-jacents et aggravants.